VOIX DE FEMMES #15 – DIS/CONTINUER

Rédaction : Juliette Reip

La 15ème édition et 30ème anniversaire du Festival Voix de Femmes débute ce jeudi 14 octobre ! À travers le thème — « Dis/continuer » — l’équipe choisit de remettre en question ses héritages et sa transmission. Une réflexion plurielle et éclectique, à l’image de la programmation du festival liégeois itinérant. Que poursuivre, arrêter, transformer, transmettre ?

Atelier tricot militant, Voix de Femmes 2019 © Anaïse Lafontaine
Atelier tricot militant, Voix de Femmes 2019 © Anaïse Lafontaine

Arts. Cultures. Féminismes. Musiciennes, comédiennes, plasticiennes et artistes de tous horizons.  Fondamentalement plurielle et éclectique, le festival bi-annuel Voix de Femmes met le paquet pour ses 30 ans d’existence : 17 jours de festival, soit 26 événements répartis dans douze lieux différents ! On y retrouvera notamment la multi-instrumentaliste Christine Zayed, le duo de Mansfield.TYA, « Lilith » de Lilibeth Merle, Lizzie Borden et sa projection « Born in Flames », l’illustratrice-autrice-graphiste Rebbecca Ann Rosen et bien d’autres.

Dis/continuer

D’un événement centré autour du théâtre et des musiques du monde, le festival est devenu fondamentalement pluri-disciplinaire. Mais aussi itinérant, pour la 3ème édition consécutive, optant pour un format long qui s’écarte des modes de diffusion classique pour tendre vers plus de participatif. Loin de se contenter d’une retrospective classique, l’équipe de Voix de Femmes opte cette année pour une remise en question de ses héritages. Que poursuivre, arrêter, transformer, transmettre ?

Que faire de la catégorie « musique du monde », ancrage historique de Voix de Femmes ? Une  rencontre-débat (« Le monde, c’est les autres ? ») avec plusieurs artistes programmées est prévue, ainsi qu’un atelier de création de fanzine (« Who run the world music ? »). Autre thème récurrent : la lutte, qui se décline cette année en de nombreuses propositions : initiations à l’auto-défense physique et verbale, projection du documentaire « Les Nouvelles Guérillères » d’Elisa Vdk, performance inédite du collectif Sisterhood, etc.

La question de la transmission et sa portée intergénérationnelle est également mise à l’honneur dans la programmation. On remarquera particulièrement la résidence de Lisette Lombé, Lara Persain, Catherine Wilkin et Maïa Chauvier, invitées par Voix de Femmes à s’emparer de l’héritage et des archives du Réseau mondial de solidarité des mères, épouses, soeurs, filles, proches de personnes enlevées et disparues (né au festival en 2000 et actif jusque 2009). Conclusion de la résidence : jeudi 28 octobre !

Une formule inclusive

Voix de Femmes #15 se veut une édition la plus accessible possible. Pour la première fois, on y rencontrera des performances bilingues signées (LSFB) et parlées. Formation du personnel et des bénévoles à l’accueil des personnes malentendantes et sourdes, mais également aux personnes malvoyantes et aveugles. De nombreux événements sont prévus pour les enfants (Electric Doudou !). À défaut, des garderies sont prévues. Côté billetterie, même combat : le festival propose trois prix différents que chacune.e est libre de choisir en fonction de ses moyens (prix solidaire, moyen ou de soutien).

Pour se poser ensemble les questions relatives au corps, à l’art, à la lutte, à l’expression, à l’héritage, à la visibilité de l’art féminin, à l’engagement, à la censure et réfléchir à comment nous pouvons continuer à nous questionner à l’avenir, donnons nous rendez-vous dès ce 14 octobre !

Retrouvez ici le programme du festival Voix de Femmes !


Quatremille est partenaire du festival Voix de Femmes. Lors de l’édition 2019, c’est une équipe 100% féminine qui avait assuré la couverture médiatique du festival pour notre magazine. L’objectif ? Proposer des regards de femmes sur les Voix de Femmes… Stay tuned : l’aventure se réitère pour cette édition 2021 !

Retrouvez nos articles sur l’édition 2019 :