LA SUPERETTE SUPERCROSS W/ BAMAO YENDÉ – VENLO X ABSOLEM

Chronique > Rachel Thonart N. / Photographies © Laurent Henrion

 

Tout le monde adore les surprises : c’est un fait. C’est également quelque chose que la super-team de La Supérette a intégré et se délecte d’exploiter.

Vendredi passé, je savais que j’irais à leur soirée « Supercross w/ Bamao Yendé – Venlo x Absolem » mais je ne pouvais pas exactement savoir ce que j’allais y trouver. En laissant traîner l’oreille, durant les jours précédant l’événement, j’ai pris un malin plaisir à découvrir toutes les suppositions faites par les uns et les autres : « Il paraît qu’il y aura des motards qui exerceront en live ! » ou encore « Je pense que les rappeurs feront leur show dans une roue de moto géante ! »… Au fil de ses réalisations, le collectif La Supérette a réussi à planter cette magnifique graine dans chacun de nos petits cerveaux liégeois : avec eux, tout est possible.

La gamine amatrice de surprises en moi, alliée à la pré-adulte fanatique de musique, s’est alors rendue – surexcitée – à la Supercross pour découvrir de quoi il en retournerait cette fois. Et, toutes les Rachel qui m’habitent ont été comblées plus qu’à leur tour : une ambiance visuelle forte et un line-up on fire ! Mon arrivée tardive ne m’a permis de voir que la fin de la performance des jeunes MC liégeois, Venlo & Absolem, ce qui m’a juste donné envie de continuer à les suivre. J’ai (enfin) pu assister à un live du fameux Bamao Yendé, surpuissant, qui avait déjà enflammé le parvis du Supervue Festival cet été et que j’avais, bien malgré moi, raté. J’ai dégusté l’enfilade des mixes pointus de Nevrland, Lait de Coco et Lyio. Je n’ai pas regardé l’heure. Je n’ai pas eu envie de sortir fumer une clope toutes les cinq minutes. Et, j’ai dansé à m’en décrocher les hanches.

La Supérette est partie pour continuer de nous surprendre et de nous faire découvrir – ou redécouvrir dans un tout autre décor – des artistes locaux et internationaux qui comptent. En interaction avec le Supervue Festival (né il y a 2 ans de l’initiative du collectif, associé à d’autres), la super-team compte bien élargir nos horizons musicaux (notamment hip-hop) en nous resservant des artistes coup-de-coeur du festival lors de soirées et, inversement, en nous invitant à revoir ceux qui nous ont touchés à leurs events dans le cadre du Supervue.

Chacune de leurs propositions vaut le détour, du Brésil au Motocross, de l’Espace aux Tréfonds, qu’elle soit concluante ou moins (selon l’humeur). Non, on ne peut plus prétendre qu’il ne se passe rien de nouveau à Liège, non, on ne peut plus dire que toutes les soirées se ressemblent et, oui, on a tous envie de rester des enfants curieux (au moins de temps à autres, et en ayant le droit de boire) donc oui, on se retrouve tous à leur prochain event !

En attendant, on like, on partage et on suit La Supérette sur Facebook et Insta !

NB : N’oublions pas La Détente Générale qui a ouvert les festivités ! J’invite ceux et celles qui, comme moi ne sont pas arrivés à temps pour profiter de leur mix, à suivre leur travail sur https://www.ladetentegenerale.com (et j’insiste).

 

QUELQUES IMAGES © LAURENT HENRION