SHANKSLNOIR, DES RÉSEAUX SOCIAUX AU THÉÂTRE

Questions : Serena Thielens / Correction et rédaction : Ludovic Minon / Photographies © Voir légendes

Jeune comédien liégeois, ShanksLnoir a des projets plein la tête. Et une trajectoire déjà diversifiée : vidéos, théâtre, stand-up… De la troupe Smile Comedy au Conservatoire de Mons, il revient sur son parcours et répond aux questions de Quatremille.

Quatremille : Salut Afonso, pourrais-tu nous donner ta punchline, ton credo ?

ShanksLnoir : « J’ai un pote tellement noir que dans le quartier on l’appelle Minuit. »

Quatremille : Quel est le paradoxe qui définit au mieux ton univers artistique ?

ShanksLnoir : J’essaie d’être le plus polyvalent possible.

Quatremille : Comment as-tu rejoint le Smile Comedy, cette troupe de comédiens liégeois?

ShanksLnoir : Un jour, je suis allé voir un spectacle de D’jal. Un membre du Smile, Mous, faisait la première partie. Il m’avait tellement choqué que j’ai décidé de lui envoyer un message pour rejoindre la troupe.

Quatremille : Pourquoi as-tu décidé de commencer une carrière en solo, en plus de ton activité au sein du Smile Comedy?

ShanksLnoir : Je suis rentré au Conservatoire pour apprendre encore un maximum et tenter de faire un jour du cinéma en plus de la scène.

Quatremille : Préfères-tu faire ce métier en solo ou en groupe ? Quels sont les avantages et inconvénients selon toi ?

ShanksLnoir : L’avantage c’est que tu touches plus d’argent tout seul (rires) ! À part ça, je ne sais pas trop… J’ai beaucoup joué avec la troupe mais je connais pas encore bien les avantages de jouer seul. Je pense cependant qu’on passe toujours des meilleurs moments en groupe qu’en solo, quand on doit jouer.

Quatremille : Quels sont les humoristes dont tu as suivi la carrière et qui ont été source d’inspiration pour toi ?

ShanksLnoir : Kevin hart, Thomas Ngijol, Chris Rock, et Will Smith même s’il n’est pas humoriste de scène.

Quatremille : Tu as entrepris des études au Conservatoire de Mons en art dramatique, où en es-tu dans ton cursus? Les cours te plaisent-ils?

ShanksLnoir : Vous connaissez vachement de choses sur moi, je suis choqué (rires) ! Je suis en troisième année dans la classe de Frédéric Dussenne, un bel emblème du théâtre belge. J’aime beaucoup même si ça commence à devenir long : il me reste encore un an sur les quatre années d’étude.

Quatremille : Une fois les études terminées, as-tu des projets que tu comptes faire aboutir ?

ShanksLnoir : Oh oui, j’ai des projets ! Du théâtre, du stand-up et aussi des rêves personnels à réaliser.

Quatremille : Environ 16.000 abonnés sur Facebook, mais également sur Instagram… Comment expliques-tu ton succès sur ces deux réseaux sociaux?

ShanksLnoir : Sans mentir, je ne sais pas. Il y a un moment où je faisais beaucoup de vidéos et tout a grimpé d’un coup ! Même si actuellement je n’en fais plus trop, les chiffres des abonnés restent. Mais sur les 16.000 abonnés peu sont actifs : environ 600. On va dire que j’ai perdu « le buzz. »

Quatremille : Nous sommes dans une génération où il y a de plus en plus de youtubeurs humoristes : la concurrence est donc rude. Comment fais-tu pour te démarquer des autres ?

ShanksLnoir : Je fais partie de la première génération. Ceux qui commencent maintenant ne me connaissent même pas. J’étais dans la même vague que Jaymax, Will aime, Tonio life, etc. Ils ont tous pris l’ascenseur et ont réussi à faire quelque chose. Moi, je suis resté en bas de l’escalier. J’essaie de monter à mon rythme mais il faut croire que j’ai du sang antillais dans les veines !

Quatremille : Tes prestations artistiques sont très variées : tu danses, tu réalises des sketches et des courts-métrages. Mais quel type de prestation t’exalte le plus?

ShanksLnoir : La scène, ça m’excite. C’est là où je suis le plus fort. Les vidéos sont juste un passe-temps.

Quatremille : As-tu l’envie de te produire sur scène seul un jour ? Pourquoi?

ShanksLnoir : Ça fait partie de ces rêves, bloqués au fond de ma tête, que je vais sûrement réaliser un jour.

Quatremille : As-tu quelque chose à rajouter ?

ShanksLnoir : Je me suis essayé à la musique un moment… Voici un son à écouter : Shanks – Combien.  À part ça, merci à vous : c’était un plaisir ! Je vous souhaite beaucoup de réussite dans ce que vous entreprenez.

Quatremille : Un grand merci !

 

© Afonso Blaise

© Afonso Blaise

© Pepone1307

© Pepone1307

 

Commentaires

commentaires