NAPOLÉON : LE MYTHE S’INSTALLE À LIÈGE

Rédaction : Morgane Perez Lucena / Sarah Uenten / Naomi Bussaglia // Photos : Iman Rasse

Jusqu’au 9 janvier 2022, la Gare des Guillemins ouvre les portes à sa dernière exposition géante du label Europa Expo : « Napoléon, au-delà du mythe ». Une occasion unique de découvrir ou de redécouvrir la vie tumultueuse du mythique empereur.

Exposition Napoléon au-delà du mythe aux Guillemins © Quatremille - Iman Rasse
© Quatremille – Iman Rasse

« Napoléon est venu deux fois à Liège, » nous apprend Philippe Raxhon, historien et professeur liégeois ayant participé à la mise en place de l’exposition. Aujourd’hui encore, on retrouve des traces de l’empereur dans notre ville. Il y a un Quai Bonaparte à Liège et, surtout, l’un des tableaux les plus importants représentant Napoléon : Napoléon premier consul, peint par Ingres en 1803, inscrit dans la collection du musée La Boverie.

Une collection authentique

Pour commémorer le bicentenaire de la mort de Napoléon, la Gare des Guillemins en collaboration avec Europa Expo nous propose de retracer la vie de ce célèbre empereur.

Plus de 300 pièces originales sont dévoilées à travers plusieurs mises en scène. Provenant notamment de la collection privée de Bruno Ledoux, on peut y retrouver de nombreuses pièces authentiques. D’une lame de guillotine de la Révolution au fameux bicorne de Napoléon, l’exposition regorge également d’iconographies et de costumes d’époque. 

Exposition Napoléon au-delà du mythe aux Guillemins © Quatremille - Iman Rasse
© Quatremille – Iman Rasse
Des décors surprenants

Avec plus de 25 ans d’expérience, Europa Expo est habitué aux expositions de tailles exceptionnelles. Sur près de 3000m2, les scénographes bénéficient d’un incomparable espace pour réaliser des expositions d’une grande ampleur au sein même de la gare. 

Après Toutankhamon, celle sur Napoléon poursuit la lancée des expositions à portées internationales réalisées à Liège. « C’est un personnage suffisamment paradoxal pour qu’on en parle longtemps » rappelle Philippe Raxhon. Napoléon est à la fois un fils de la Révolution, mais y a également mis fin. Il est aussi le premier non-aristocrate devenu souverain. Le mythe, c’est cette image construite autour de Napoléon. « Le premier artisan de cette image, c’est Napoléon lui-même ! Il n’a cessé de se mettre en scène à travers les différents supports médiatiques de l’époque. » Grâce aux décors et aux mises en situation, le public progresse à travers des thèmes qui mettent en lumière les trajectoires historiques et mémorielles.

Pour découvrir cette exposition, rendez-vous à la Gare des Guillemins jusqu’au mois de janvier prochain. Réservations sur le site www.europaexpo.be