LA MAREE HAUTE: IL EST BATTU PAR LES FLOTS, MAIS NE SOMBRE PAS

Photographies © Yasin Gocer
Interview > Rachel Thonart Nardellotto
Rédaction > Eugénie Baharloo

 

 

 

Il y a peu, Quatremille a rencontré La Marée Haute, un concept artistique visant à développer les artistes de nos régions sous forme de soirée « apéro dinatoire ». On vous laisse découvrir ce qu’ils ont à dire!

 

 

 

Quatremille: « Donnez-moi votre punchline? »

La Marée Haute: « Faire rencontrer ceux qui ne se rencontrent pas. »

 

Quatremille: « Pourquoi « La Marée Haute » et pourquoi « Fluctuat nec mergitur »? Pourquoi utiliser la devise de Paris? »

La Marée Haute: « La Marée Haute nous est venu à l’idée, car la marée haute est le plus haut niveau de la mer et sans paraître prétentieux nous aspirons à atteindre ce niveau-là avec nos collaborateurs. C’est une sorte d’objectif, un peu comme le nirvana pour les bouddhistes. Nous essayons de nous élever, nous avons une culture humaniste. Nous sommes à la recherche d’artistes qui prônent le dépassement de soi au profit de la société. Nous avons choisi la devise de Paris car elle nous parle beaucoup. L’un de nos collaborateurs est issu de cette ville.

Et pourquoi nous parle-t-elle ?

Car d’après la définition, elle veut signifier « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas ». Nous nous reconnaissons dans le dicton par rapport à notre société. Elle est de plus en plus nombriliste.
Les gens sont de plus en plus fermés sur eux-mêmes. Nous essayons de faire bouger les choses à notre échelle afin que les personnes aux cœurs purs puissent se rencontrer. Afin d’échanger et œuvrer ensemble dans la même voie. »

 

Quatremille: « Définissez votre projet artistique (influences/activités)? »

La Marée Haute: « Notre projet a pour but de mêler les différents types d’art sous le même toit. Nous voudrions aussi créer de la curiosité sur des professions ou des œuvres insolites. Le tout en gardant un aspect caritatif. »

 

Quatremille: « Pourquoi faites-vous des « apéros dînatoires »? »

La Marée Haute: « L’apéro dînatoire était la première forme de notre projet mais pour la suite, cela évoluera en fonction des lieux où on exercera. Nous avions choisi cette formule car nous avions déjà convenu une collaboration avec l’exceptionnelle équipe « MESSIEURS ». »

 

Quatremille: « Un rêve pour Liège ? »

La Marée Haute: « Nous n’en savons rien, nous avons l’ambition de nous exporter mais on gardera à jamais l’esprit liégeois dans nos cœurs. Nous ne sommes pas ancrés à un territoire en particulier. Nous sommes des paysans du monde, nous espérons fleurir d’autres régions avec vous et nos collaborateurs. »

 

Quatremille: « Quelles actus à venir pour La Marée Haute ? »

La Marée Haute: « Nous comptons refaire une édition au début de l’année 2017 mais nous vous en diront plus très prochainement. »

 

 

Voici quelques photos de leur dernière expo:

 

     

     

 

On like, on partage et on suit la page facebook de La Marée Haute !