UN SOUFFLE MEDITERRANEEN EN BORD DE MEUSE

Photographies © Café Zondag / Chronique > Marie Lormeau

 

Quatremille s’est baladé à Maastricht, au Café Zondag ! Voici le compte rendu de Marie Lormeau !

Maastricht, charmante petite ville où la surprise est souvent au rendez-vous. Juste la porte à côté, pas besoin de prendre l’avion pour se sentir dépaysé ! Une fois par mois, j’aimerais arpenter ses rues pavées afin de vous dénicher des endroits insolites, alternatifs ou pourquoi pas exotiques… parce que manger des bitterballen, c’est bien… mais les savourer dans un cadre hors du commun, c’est mieux !

Ce mois-ci, un souffle méditerranéen en bord de Meuse…

Imaginez la Provence à Limburg !

C’est chose faite au « Café Zondag ». Enfin, bien entendu, sans lavande ni garrigue ! Situé sur la rue de la gare à quelques mètres du pont Saint-Servais, le « Café Zondag » offre une dimension différente de la ville. Petit bar-restaurant cosy, il apporte une chaleur sudiste et se distingue par son côté jazzy, décalé et fouillis.

Petit, mais très mignon, le « Zondag » offre une ambiance chaleureuse et conviviale en journée alors que l’atmosphère du soir, avec ses bougies et les légères paillettes de sa boule à facettes, y est légèrement plus satinée. Un endroit idéal en toute occasion ; que ce soit pour une après-midi posée entre amis, un rendez-vous romantique, ou bien les deux, mon commandant !

Au programme :

De bonnes bières et  boissons bios issues de brasseries locales.
Régulièrement des expositions artistiques peignant, déguisant ou réinventant murs et plafond lui donnant ainsi un charme bien curieux !
Une carte aux recettes fraîches et légères proposant des plats aux saveurs tantôt douces tantôt épicées.
Des petits plats français et des tapas espagnoles… Bref, Marcel Pagnol dans ton assiette !

En manque de soleil, expatriés en proie au mal du pays (comme moi), la chaleur latine de ce petit bistrot français pourrait satisfaire les visiteurs à la recherche de vacances, les explorateurs en quête d’exotisme, les amateurs d’art ou tout simplement les affamés et les assoiffés !

Peuchère ! J’y entendrais presque les cigales chanter !

 

Quelques images !

    

 

On like, on partage et on jette un oeil à la page facebook du Café Zondag !

Commentaires

commentaires