MAASTRICHT AU FIL DES MOIS… LE LANDBOUWBELANG :

THE CULTURAL UNDERGROUND OF MAASTRICHT OU UN JARDIN URBAIN D’ART ALTERNATIF

Chronique : Marie Lormeau / Rédaction : Cécile Botton / Photographies : voir sources

 

Après vous avoir présenté le Cinéma Lumière, une usine reconvertie, c’est au 3 Biesenwal que je me suis rendue. Là, se dresse l’imposant Landbouwbelang qui confirme la croyance selon laquelle, à Maastricht, rien ne se perd mais tout se transforme !

Difficile de vous dire quelle était l’utilité de ce gigantesque bâtiment industriel situé en bord de Meuse. En tout cas, aujourd’hui, un microcosme créatif a bel et bien poussé au milieu de ces immenses hangars aux poutres métalliques.

En effet, cet endroit insolite et désaffecté a été investi par une communauté artistique décalée qui en a fait son sanctuaire. Véritable terreau, le Landbouwbelang a vu germer les idées et les œuvres d’un bon nombre d’artistes. Qu’ils soient musiciens, peintres, photographes ou sculpteurs, c’est avec plaisir qu’ils partagent leur art avec ceux qui leur rendent visite.

Développé et entretenu sur base de volontariat, ce lieu vise aussi bien la solidarité que la création. De l’extérieur, impossible de se douter de ce qui se trame derrière ses murs épais. Pourtant chaque semaine, plusieurs ateliers y sont organisés et ouverts au public. Du sous-sol aiguillonné de produits artisanaux aux ruches bourdonnantes posées sur son toit, ce site n’est autre qu’un temple lié aux modes de vie alternatifs. De la passion de ses membres découle des initiatives saines, écologiques et divertissantes. D’ailleurs, la plupart des activités qui y sont proposées sont en marge de la société de consommation. Entre autres, des ateliers vous initieront à une cuisine végétarienne ou végan composée uniquement de produits locaux et bio. C’est également un endroit rêvé pour les mélomanes, car les concerts à la volée y sont monnaie courante. Les couloirs étroits et les grandes salles profondes offrent aux artistes et aux nouveaux talents l’occasion de s’exprimer et d’exposer leur travail. Sans oublier les pièces de théâtre ou les spectacles de cirque ! D’ailleurs chaque année, durant quelques semaines, vous pouvez suivre le cirque du Platzak, une merveilleuse troupe pleine de poésie !

Petit écrin de la scène alternative, le Landbouwbelang est véritablement un incontournable pour les amateurs d’art indépendant.

Envie de le visiter ? Certainement ! Le partager ? Avec joie ! Le rejoindre ? Pourquoi pas ! Alors rendez-vous sur http://landbouwbelang.org/

 

© Bert Janssen

© Marie Lormeau

© Bert Janssen

© De Limburger

 

Commentaires

commentaires