L’USINE A BULLES – FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD

{ Chronique de l’événement }
Photographies © Géraldine Thiriart
Rédaction > Pascale Ernest

Le weekend passé, Quatremille est allé faire un tour à L’Usine à bulles – Festival international de la BD de Liège, à la Cité Miroir, et vous propose son compte rendu!

 

LA CHRONIQUE DE PASCALE ERNEST :

 

« Ces 9, 10 et 11 septembre 2016, par un temps radieux, l’Usine à Bulles a éclos dans le ventre aérien des anciens bassins de La Sauvenière.

Malgré les tentations planant sur un week-end ouvert aux délices du barbecue et du farniente, près de 2.700 personnes ont passé les portes de La Cité Miroir, au cœur de cette bonne vieille ville de Liège. Liège, dont on oublie qu’elle constitue une matrice de talents quant au patrimoine de la BD, ainsi que dans bien d’autres domaines artistiques.

Aussi, tant qu’à organiser un festival de la bande dessinée, pourquoi en reproduire le classique scénario? Quand on peut tracer d’autres contours, voyager joyeusement au-delà d’une perspective linéaire? Quand on veut en déployer la bulle?

Pour sa 1ère édition, le Festival de la Bande Dessinée à Liège a relevé un défi ambitieux : associer d’autres dimensions au 9ème art. Esquisser des liens avec l’infini numérique, ébaucher des ponts avec les univers de l’animation, de la 3D et du street art. Et puis, des planches de papier à celles de la scène, sauter le pas.

Entre papier et écran, encre et pixels, ateliers et spectacles, les séances de dédicace et rencontres avec une palette bigarrée d’auteurs ont signé, sous une pluie de sphères étoilées et le regard complice de robots fantastiques, un retour aux racines insouciantes de l’enfance.

L’Usine à Bulles s’affirme au-delà d’un concept et d’un contexte nouveaux. Et offre, au bout du « conte », au public et aux artistes, une machine à remonter le rêve. A voyager de l’autre côté du miroir. A dépasser les horizons. Et les sensations. »

 

On vous propose également quelques images de l’événement!

 

usine-a-bulle-geralidine-thiriart-quatremille-liege

 

On like, on partage et on suit la page facebook de la Cité Miroir et celle de L’Usine à bulles!

A l’année prochaine!