Arts urbains, Boutique, Interview, Liège

LES COULISSES DU LIÈGE’S MARCHÉ VINTAGE

LES COULISSES DU LIÈGE’S MARCHÉ VINTAGE

Article/Interview/Photos : Margaux Dejardin / Vidéo : Margaux Dejardin / Musique : Xavier Lamotte

Quatremille a été à la rencontre de Paola et Clémentine, deux jeunes femmes pétillantes et dynamiques qui, au travers de leur ASBL ALTER VOX, ont crée le concept du Liège’s marché vintage. Lors de cette interview, elles nous ont raconté leur projet. Convaincus par ce projet, soit toi aussi prêt à succomber au vintage.

Punchline un jour, punchline toujours

Quatremille ayant toujours l’habitude de commencer une interview par la question « quelle est votre punchline ? », Clémentine et Paola n’ont pas dérogé à la règle. Après quelques minutes de réflexion, Clémentine nous a confié que son leitmotiv est : « Il ne faut pas faire aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse ». Pour Paola, ce serait plutôt : « Chasse le naturel et il revient au galop ».  

Le projet et ses valeurs

Adeptes des marchés vintage, Paola et Clémentine ont participé plusieurs fois, en tant que vendeuses, au marché à Bruxelles. Une question leur est venue : « Pourquoi ne pas en faire un ici, à Liège? ». C’est en 2012 que cette question se concrétise et que les filles organisent leur premier marché vintage à Liège.

Le concept n’était pas de simplement vendre du vintage : les filles voulaient créer un événement qui rassemble les gens dans une ambiance conviviale et familiale, tout en promouvant des modes de consommation alternatifs. Pour elles, le vintage est une recherche de goût, de qualité et d’originalité. Comme le décrit Clémentine, « nous avons tendance à acheter beaucoup et de moins bonne qualité. Avec le vintage, on a une certaine sélection sur nos achats. On fait plus attention à ce qu’on va acheter et on regarde l’objet dans son ensemble : sa beauté, son originalité et son côté unique ».

Effet de mode ou une réelle envie de consommer autrement ? Pour Paola et Clémentine, les deux vont ensemble : « C’est difficile de dissocier les deux car aujourd’hui tout le monde se pose des questions sur la manière dont on consomme. Du coup, l’effet du vintage est arrivé un peu en même temps. »

Un circuit économique qui nous fait du bien

Le but de ce projet était de promouvoir des modes de consommation et de production alternatifs : les filles voulaient intégrer dans leur projet un circuit économique qui fait du bien à notre planète.

Pour ce faire, Clémentine et Paola encouragent l’idée de réparer, rénover ou encore transformer des objets déjà existants. Elles ont commencé à mettre en place le Repairs Café. Le concept est simple : si tu as un objet, par exemple un super réveil radio, tu peux venir au Liège marché vintage pour le faire réparer. En échange, tu peux laisser quelques pièces ou faire un échange de services. Et si, toi aussi, tu es habile de tes mains, n’hésite pas à participer au Repairs Café en tant que bricoleur. Si l’idée te plaît, après ta lecture, envoie un message aux filles, elles recherchent des bénévoles.

On retrouve aussi ce circuit économique dans la petite restauration présente lors des événements, en favorisant les producteurs locaux.

Ne pas confondre le Liège marché vintage avec une brocante

Lors de cette interview, nous voulions savoir quelles étaient les différences entre leur marché vintage et une brocante. La réponse des filles a été unanime, « c’est la sélection ». Comme elles nous l’expliquent, dans une brocante il n’y a pas de sélection. On peut vendre de tout et de toute époque. On peut y retrouver aussi bien une maman qui vend des vêtements pour bébé qu’une personne qui vend ses vieux meubles. Au contraire d’un marché vintage où il y a une sélection sur l’époque des objets, vêtements , meubles,… Une autre différence, c’est que, hors événement exceptionnel, le marché vintage est toujours couvert. Pas de risque avec le mauvais temps et donc pas d’excuse pour ne pas venir.  

Pourquoi le Liège marché vintage et pas un autre ?  

Paola et Clémentine avaient dans ce projet une réelle envie de rassembler les gens grâce au vintage. C’est principalement là que réside la différence entre le Liège marché vintage et les autres marché vintage dans la province de Liège. Le but est de pouvoir régaler nos cinq sens dans une ambiance familiale.

Lorsque l’on va au  Liège marché vintage, on ne vient pas que pour acheter, on vient aussi pour se détendre en écoutant de la musique, en mangeant et en prenant un petit verre entre amis.

Clémentine et Paola veulent aussi qu’il y ait une répartition équitable entre les articles en vente. Ne pas avoir que des vêtements ou que des meubles. Vous pourrez aussi bien refaire votre déco que vous relooker.

asbl Alter Vox et ses projets

Toujours dans le même état d’esprit, c’est à dire promouvoir des cultures urbaines et des modes de production alternatifs, l’asbl Alter Vox travaille sur un nouveau projet qui se concrétisera par une exposition.

L’exposition sera une collaboration entre des artistes congolais et liégeois sur une thématique commune qui est celle du recyclage. Les artistes liégeois iront rencontrer les artistes congolais, une première fois à Kinshasa, et par la suite, ces derniers viendront à Liège. Ensemble, ils vont créer une exposition à partir d’objets recyclés ou en rapport avec le recyclage. Par exemple, une des artistes va faire des photo-montages avec des objets ramassés dans les quartiers de Kinshasa. Ensuite, avec l’aide d’enfants, ils vont créer ensemble ce montage. Ceci est un exemple mais les autres artistes auront des projets différents. Reste à l’écoute, cette expo aura lieu en 2019.

Les dates à retenir  

Tu as envie de voir ou d’acquérir de belles choses ou encore de venir boire un verre avec tes amis, le tout en musique ? Alors note ces trois dates dans ton agenda, tu ne le regretteras pas.

9 septembre 2018

En association avec le Théâtre de Liège pendant le pic-nic urbain

Nb : il n’y aura pas le Repairs Café, ni la petite restauration organisé par le Liège’s marché vintage.

9 décembre 2018

10 mars 2019

Pour toute information concernant le Repairs Café ou le déroulement du Liège marché vintage, n’hésite pas à contacter Clémentine et Paola à l’adresse suivante : liège.marche.vintage@gmail.com.

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

© Margaux Dejardin

Commentaires

commentaires

You may also like
QUAND LIÈGE TOURNE AU RYTHME DU FIFCL
Festival International du Film de Comédie de Liège, Liège
QUAND LIÈGE TOURNE AU RYTHME DU FIFCL
13 novembre 2018
JÉRÔME MARDAGA, ENTRE ENVOLÉE LANCINANTE ET ÉRUPTION VOLCANIQUE
Artiste, Chronique, Concert, Interview, Liège, Musique, reflektor
JÉRÔME MARDAGA, ENTRE ENVOLÉE LANCINANTE ET ÉRUPTION VOLCANIQUE
13 novembre 2018
LE DEB FEST’, UNE HISTOIRE QUI POURRAIT DURER
Chronique, Festival, Liège
LE DEB FEST’, UNE HISTOIRE QUI POURRAIT DURER
12 novembre 2018

X