LES BALADINS DU MIROIRS: UN PETIT MONDE EN DEHORS DU TEMPS

Photographies © Sophia Von Fernbach
Chronique > Eugénie Baharloo
Rédaction > Eugénie Baharloo & Samuel Ciulla

 

 

 

Il y a peu Quatremille s’est rendu au Parc d’Avroy pour assister au spectacle des Baladins du Miroir « Le Roi Nu ». On vous livre notre compte-rendu sur cet événement.

 

 

LA CHRONIQUE DE EUGENIE BAHARLOO :

 

 

 

Le théâtre ne peut pas être réduit à un seul théâtre, il en existe une multitude. Il y a autant de genres théâtraux que de troupes, metteurs en scène, acteurs… Et certains diront même que chaque spectateur, à travers ses propres expériences, contribue à cette multiplicité. Les baladins du miroir en sont la preuve par A + B.

Cela faisait un bon bout de temps que j’éprouvais le désir d’assister à un de leurs spectacles, mais pas toujours facile de trouver le temps et on a toujours un million d’excuses pour rester chez soi et ne rien faire. Alors, quand l’équipe du Quatremille s’est décidée à écrire une chronique sur le Roi Nu, j’ai levé haut la main pour donner de ma plume.

Dimanche à 16 heures tapantes, nous nous retrouvons moi et deux autres membres de l’équipe devant le petit chapiteau des Baladins du miroir.  A peine entrés dans les lieux que nous sommes ébahis comme des enfants. Un petit monde en dehors du temps dont Lewis Carroll et Tod Browning auraient pu être les architectes. Pas le temps de nous ébahir devant ce premier spectacle car le deuxième va commencer et les meilleures places sont déjà prises. Certains enfants sont assis par terre sur la scène à quelques mètres des comédiens. Plusieurs tables avec des bougies contribuent à l’atmosphère onirique et créent une certaine intimité avec les acteurs et l’orchestre. Car oui, le Roi Nu est une pièce de théâtre avec des acteurs mais aussi des chanteurs et des musiciens. Ils rythment la performance avec des morceaux drôles, originaux et touchants. Honnêtement, c’est compliqué de mettre des mots sur la représentation, c’est avant tout une expérience à vivre et que j’ai partagée avec les comédiens et les autres spectateurs. Je me suis souvenue que ma grand-mère me racontait souvent cette histoire avant d’aller dormir et je remercie les Baladins du miroir de m’avoir fait revivre ce souvenir d’enfance. C’est avec beaucoup de douceur et d’humour qu’ils ont réussi à mettre au goût du jour ce conte pour enfant.

Moment jouissif pour les 7 à 77 ans !

 

 

« Le Roi Nu » au Parc d’Avroy jusqu’au 12 février, l’agenda complet ici !

 

 

 

Quelques photos pour se replonger dans l’ambiance :

 

     

     

 

On like, on partage et on jette un œil au site des Baladins du Miroir !

Commentaires

commentaires