LE COLLECTIF DU LION, DE L’HYPERACTIVITÉ ET DES BPM

Gare aux formalistes qui s’obstineraient à catégoriser le style du collectif ! « On a toujours ce truc borderline où on n’est “pas assez ceci” ou “trop cela” selon des formats de plus en plus oppressants ! Il y a toujours cette question-là de nous caser pour nous permettre d’aller vers un public. »