LA FACE CACHÉE D’UN CD… GRAND’MA’Z DOWN TOWN

Interview: Cécile Botton / Photos: Thomas Humpers, Olivier Laval & Dominique Houcmant-Goldo 

©Dominique Houcmant – Goldo

Flâner parmi les CD, quoi de plus banal… Et pourtant chaque petite boite a son histoire. Alors, partir à la rencontre d’un groupe, quoi de mieux pour comprendre l’essence d’un projet ! Il y a un peu plus d’un an, Quatremille a poussé la porte du Studio 5 à Chênée pour assister à une partie de l’enregistrement du deuxième album de Sébastien Hogge Quartet. 

Ⓒ Thomas Humpers

Nous y avons rencontré Sébastien, le guitariste, compositeur et leader du groupe, Antoine Dawans, le trompettiste, Jean Debry, le bassiste et Lionel Aquilina, le batteur. Cependant, vous vous doutez bien que ce n’est qu’une part infime de la production d’un CD ! Avant d’arriver à cette semaine de studio, il y a eu tout un travail en amont. Écoutons les quatre musiciens nous conter l’origine de cet album.

Ⓒ Thomas Humpers

Été 2016, Sébastien sort Consortium, un premier album solo… « Enfin pas vraiment solo », souffle Antoine ! En effet, il est le fruit de multiples collaborations dont ce quartet. Un seul titre enregistré, mais l’alchimie est telle que les quatre compères décident d’une formule concert-quartet et arrangent bien d’autres morceaux. Lionel raconte qu’à force de jouer ensemble, ils ont développé des automatismes aussi amusants qu’efficaces ! En aout 2017, après le Gouvy Jazz Festival, ils décident d’aller plus loin dans l’aventure. Comme dit Jean, le temps est venu de se lancer un défi : l’enregistrement d’un album.

Ⓒ Thomas Humpers

Les yeux pétillants, Sébastien est intarissable sur le sujet. Ce disque, c’est une manière de partager son univers, de refléter tout son amour pour la musique. C’est aussi une grande fierté car il transcende tous les styles musicaux qu’il a travaillés. Pour cela, explique-t-il, « je me suis entouré de personnes que j’apprécie et avec qui j’ai développé une certaine osmose. » En effet, chacun, à sa manière, donne une touche au quartet : Jean amène une couleur de maturité, Lionel a le souci du détail et Antoine sait prendre du recul au niveau de la production. « Du reste, tous les deux, nous avons pris la direction artistique du projet », conclut le guitariste.

© Thomas Humpers

Lorsqu’il compose, Sébastien travaille à l’instinct. « Je ne suis absolument pas dans une démarche classique, » lâche-t-il. L’artiste prend sa guitare, trouve un thème… et peu à peu, sa compo prend forme ! Souvent, celle-ci est transmise oralement au groupe et va ainsi se greffer d’un musicien à l’autre. Parfois, il lui arrive d’amener une partition et ensemble, ils essaient de voir ce qui sonne ou pas… Ils ont pour habitude d’échanger tous les quatre, ainsi chacun peut colorer le titre.

Ⓒ Thomas Humpers

Le studio, c’est 5 jours d’enregistrement. Notre guitariste a choisi d’enregistrer en live dans une philosophie davantage jazzy qui laisse une certaine liberté de jeu. « C’est vraiment l’esprit que je veux donner à cet album ! » 

Ⓒ Thomas Humpers

Néanmoins, cette semaine ne marque pas l’aboutissement du CD. Avec Antoine et Johan Spiz, son ingénieur du son, ils vont ajouter les cuivres, l’orgue Hammond et la clavinet qui envelopperont les morceaux plus funkys. Ensuite, le mixage et le mastering suivront. Pour Grand’Ma’z Down Town, l’artiste a voulu soigner le côté visuel et propose un clip à l’univers légèrement décalé. « Je ne cherche pas à plaire mais plutôt à proposer quelque chose qui me ressemble où je ne triche pas ! » 

Ⓒ Thomas Humpers

À coup sûr, ce nouvel opus ne laissera pas votre oreille indifférente. L’alchimie dégagée par le Quartet et ses invités nous offre un album tout en harmonie reflétant un travail de recherche minutieux sur les sons distillés par la multiplicité des instruments. Au fil du disque, les morceaux aux diverses consonances berceront votre antre intérieure ou encore vous entraineront dans des rythmes endiablés.

Ⓒ Thomas Humpers

Alors, entre compositions, arrangements, répétitions, enregistrements, mixages, pressage, promotion… Que de chemins parcourus par cette petite boite pour rejoindre le rayon de votre magasin ! Imaginez un peu le nombre d’heures de travail…

Envie de plus…

Suivez Sébastien sur sa page facebook et sur son site web

  • Le Quartet présentera son nouvel album le 5 février au CC de Saint-Georges-Sur-Meuse, le 8  à l’An Vert et le 12 à Dison dans le cadre du Festival Paroles d’Homme.

 

Commentaires

commentaires