ISADORA, UN SOURIRE, UNE VOIX

Rédaction : Gwenaelle Di Piazza // Photographies : source, page Facebook d’Isadora

C’est en toute simplicité que la jeune musicienne s’est présentée lors de son concert du vendredi 21 décembre. Chanteuse aux compositions pop/soul, Isadora a fait du chemin depuis ses débuts en 2013 dans le groupe « IMSD ». Découverte par un plus grand public lors de ses prestations dans The Voice, la liégeoise de 21 ans fait impression ! A défaut de neige, c’est une vague de fraicheur qui a inondé le public du Reflektor à quelques jours de Noël.

Entre nous

Ce soir-là, le Réflektor n’est pas bondé. Néanmoins, l’excitation du public se fait vite ressentir une fois la jeune fille en vue. Tout en acclamant la chanteuse, les gens se rapprochent de la scène. La scénographie est assez simple mais diablement efficace pour se plonger dans l’intimité de l’artiste. Pour l’accompagner sur scène, un ami guitariste sollicité « un peu au pied levé ». Le temps de s’accorder et… « Si nous commencions par le commencement ? » lance-t-elle. Le silence s’efface et Isadora débute le récit de son jeune parcours.

Une balade au rythme de sa vie

Une lumière chaleureuse éclaire la scène. Le public se laisse embarquer dans une très belle histoire. Une succession d’anecdotes et de chansons rythment le récit, le tout agrémenté d’un agréable sens de l’humour. Isadora nous livre, ainsi, ses doutes, ses pertes de repères, ses coups de cœur et ses peines. L’ambiance intimiste semble soudain bien  appropriée. Son objectif qui est d’être très proche des gens et leur expliquer son parcours est atteint. Elle tente même de faire participer le public. Malheureusement, il ne faudra pas leur demander plus que de claquer des doigts, la dextérité n’est pas l’affaire de tous ! Qu’à cela ne tienne, le public est conquis et l’artiste aussi : « C’était super ! Je n’en espérais pas tant ! »

Au terme

Une soirée qui semble avoir tenu toutes ses promesses. L’audience a le sourire et l’impression d’avoir passé un bon moment. Une atmosphère bon enfant règne après le concert. Isadora a su susciter de belles émotions ! Sa voix surprenante s’est chaleureusement déposée sur des mélodies jazzy et des textes touchant tout un chacun. Comme quoi, l’inconnu redouté après son échec au conservatoire de Maastricht lui va bien ! Son entrée à Bruxelles en musique Jazz fera évoluer ses compositions et son univers. Connue de certains après les soirées « Sofar » et quelques concerts, notamment aux sessions d’été du Réflektor ou aux Ardentes, elle sera repérée pour « The Voice » France où elle ira jusqu’au duel. Depuis, elle surfe entre premières parties et concerts solo. D’après une petite souris, un EP serait en préparation… Vivement 2019 pour en profiter !

Commentaires

commentaires