EN HOMMAGE A MOZART – ENTRE OPERA ET STREET ART   

Chronique : Marion Kaes / Interviewée : Mona Strohl / Photographies © Opéra Royal de Wallonie-Liège

Ces 20, 21 et 22 mai, l’Opéra Royal de Wallonie-Liège a accueilli Un autre Don Juan, une pièce inspirée librement du Don Giovanni de W.A. Mozart. Après Une Autre Carmen et Une Autre Aida, il s’agit du troisième spectacle en coproduction de la Fédération des Maisons de Jeunes en Belgique francophone et de l’Opéra. 

Depuis octobre 2016, treize Maisons de Jeunes ont travaillé avec des professionnels pour réinterpréter Don Giovanni de Mozart. Rap, breakdance, hip-hop, beatbox, slam, danse contemporaine, jazz-dance, ragga, dancehall, théâtre… autant de talents et de compétences se sont entremêlées !

Il y a 2 ans, la Fédération des Maisons de Jeunes a proposé à toutes les MJ de Belgique francophone de participer à ce projet. Son objectif était le renforcement de l’accès des jeunes à la citoyenneté et, par la même occasion, d’offrir une place aux différents langages contemporains, aux lieux de rencontre et d’expression, en favorisant les processus de socialisation.

Par le biais de ce projet, 100 jeunes issus de cultures et de milieux différents se sont rapprochés, ont collaboré, se sont amusés, … Mais surtout, ont dépassé leurs craintes, ont réussi à s’exprimer, et ce, devant 4000 personnes !

Le point fort de cette pièce : le potentiel de chacun a été exploité. Aucune audition n’a été mise en place et, en définitive, les participants ont gagné en confiance en eux et ont eu l’occasion de se surpasser.

Ce projet lutte pour une « démocratie où les jeunes ont le sentiment d’être acteurs de leur vie » !

Quatremille a rencontré Mona Strohl, chorégraphe et danseuse à l’ORW, pour qu’elle partage son ressenti suite aux représentations de Un autre Don Juan

Mona Strohl : En tant que danseuse et chorégraphe, j’ai eu la chance de collaborer avec divers artistes et d’exercer dans divers spectacles ou comédies musicales. Mais le projet en question est particulier, à mon sens, car il donne la chance à des jeunes amateurs d’avoir accès au monde des professionnels. On réalise leur rêve en quelque sorte et c’est ce qui rend le spectacle si magique ! Ils sont pleins d’énergie, de bonnes idées, d’investissement et surtout de talent ! Cette expérience a été très enrichissante pour moi ( c’est pourquoi j’y participe à chaque fois ). Ces jeunes démarrent de presque rien et au bout de 18mois ils sont « pros », c’est juste incroyable ! Ce que j’en retiens : on peut faire confiance à la jeunesse belge et se dire que ce n’est pas parce qu’on est jeune qu’on n’est pas sérieux… On en a la preuve avec ce spectacle au résultat plus que génial!

Merci Mona, on se retrouve l’an prochain pour le suivi de ce beau projet et le spectacle suivant !

 

LE SPECTACLE EN IMAGES

 

 

Commentaires

commentaires