GREEN MOON, UNE FLUIDE DÉLIVRANCE !

Chronique : Cécile Botton // Photos : Simon Blackley

L’heure de la délivrance a finalement sonné pour Green Moon ! Après trois reports, le groupe a enfin l’occasion de présenter son nouvel opus Tribe dans l’ambiance feutrée du théâtre Molière à Bruxelles. Après un vide de huit mois, notre chroniqueuse Cécile Botton vous livre ses impressions et sensations d’un retour en live tant attendu !

Green Moon Tribe © Simon Backley
Green Moon Tribe © Simon Blackley

L’an passé, Green Moon devait fêter ses dix ans d’existence avec la sortie d’un troisième opus aux couleurs inédites. Alors que le trio de départ devient sextet, la musique folk des débuts plonge dans un univers aux influences multiples. Hors cadre, c’est une symphonie de symbioses que nous procurent violon, guitare, mandoline, contrebasse, harmonica, batterie et trompette, le tout sous un flot de questions, réponses allant se fondre dans l’ensemble. Embarqué dans une fluidité sans fin, happé par le groove de cette musique aux sonorités aussi percutantes que planantes, le public reste sans voix ! Durant une bonne heure, notes en glissade, harmonies sublimées par les alternances de solos, l’alchimie des graves de la contrebasse mêlés aux aigus de la guitare ou du violon, la douceur de la batterie… nous emmènent dans un univers aussi envoûtant que surprenant. Bien éloigné des traditionnelles étiquettes liées aux genres musicaux, le groupe a gagné cette singularité qui le rend atypique. Boosté par un regain d’ondes positives, c’est dans une grande légèreté que l’assemblée quitte la salle !

Arrivée dans le hall d’entrée du théâtre, je croise deux membres du groupe à qui je demande le premier mot qui leur vient. « Délivrant ! » lâche Téo Crommen, « Fluide ! » enchaine Antoine Dawans. Voilà qui résume bien la soirée ! Fluide, le premier mot que j’ai noté durant le concert ! Faut-il y voir une coïncidence ? Je pencherais plutôt pour la complicité sans fin qui unit les musiciens créant ainsi une réelle osmose avec son public. Et puis, quel bonheur de vibrer au son de ce flot de notes bien loin de nos écrans… Une véritable délivrance !

  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley
  • Green Moon Tribe © Simon Backley

Pour le plaisir de vos oreilles !

Suivre le groupe sur Facebook