FÊTER LA MUSIQUE MALGRÉ LA DISTANCIATION SOCIALE ? CHALLENGE ACCEPTED !

Chronique : Cécile Botton / Photos : Thomas Humpers & Guillaume Van Ngoc

Mesures de sécurité obligent, le Conseil de la Musique a annulé tous les concerts prévus pour l’édition 2020 de la Fête de la Musique. Mais il en faut plus pour empêcher les bonnes vibes du début de l’été de se propager… Notre rédactrice Cécile Botton a vécu cette édition à 2020 à l’heure : voici sa chronique !

© Thomas Humpers – Soul Caravane

Je ne sais pas vous, mais pour ma part je n’ai qu’une envie, envoyer valser les Zoom, Skype et autres Teams ! Alors pour ce weekend de la fête de la musique, un seul souhait… Combler ce manque de vibrations, ce vide qu’aucun virtuel ne pourra jamais combler ! Que je sois sur scène ou dans le public, c’est la symbiose du live qui met mes sens en éveil, une connexion totale au présent, un lâcher-prise… Bref, tout ce qui me permet de faire un plein d’énergie positive !

Pour Quelle Fête !

Plus de trois mois sans répétition, sans concert, c’est long, trop long… Alors quand les musiciens de mon groupe vocal et instrumental Pour Quelle Fête ! ont lancé  l’appel, « Recherchent choristes particuliers pour expérience particulière »,  je n’ai pas hésité. Comme dit la Maison qui chante « Chanter, c’est vivre ! »… Et moi d’ajouter « Vivre, c’est respirer ! » Oui, j’ai besoin d’air, de retrouver les sensations de chanter en chœur, d’être portée par des musiciens, de communier avec le public. Et là, bingo, me voilà doublement gagnante ! Jeudi soir, une soirée d’enregistrement avec les 4 musiciens et 7 choristes où le plaisir de chanter ensemble, de se lâcher a pris le pas sur la caméra ; suivie, samedi soir, d’une séance partagée sur notre groupe où commentaires et découvertes en direct ont remis le couvert.

© Guillaume Van Ngoc – Pamplemousse

Mais pas que… car l’après-midi, j’avais déjà pris mon pied dans l’atelier choral « Sing ! Sing ! Sing ! » organisé par Pamplemousse. Le cadre merveilleux de la cour du musée de la vie wallonne ne pouvait que mettre à profit nos voix a cappella sur le magnifique morceau Le chat des POW WOW. Un moment hors temps qui a conquis l’ensemble ! Et donc, on remet ça le samedi 4 juillet pour une nouvelle aventure.

© Guillaume Van Ngoc – Pamplemousse

Et quoi de mieux pour terminer ce weekend que d’aller vibrer au son de Soul Caravane, ce groupe qui fait la une de plusieurs médias depuis une dizaine de jours ? Une heure de folie où le public, tous âges confondus, n’a pas arrêté de danser, sauter, taper dans les mains, … Un moment de pur bonheur qui montre le besoin de vivre la musique à travers tous ses sens, un véritable hommage à cette belle initiative ! J’ai adoré la connivence et la joie de vivre dégagées par tous les artistes… Enfin, après ce long confinement, ON REVIT !

© Thomas Humpers – Soul Caravane
Soul Caravane…
Ce concept propose des concerts itinérants. Distanciation sociale oblige, ce sont les artistes qui se sont déplacés au gré des quartiers d’Ixelles afin de rétablir un réel contact avec le public. Ce groupe d’artistes liégeois – Antoine Dawans, Clément Dechambre, Sebastien Creppe, Shana Mpunga, Géraldine Battesti, Olivier Cox, Oliveira Mass, Moh Dzi, Sébastien Hogge et Quentin Nguyen – produit par Olivier Battesti propose un répertoire revisité de Stevie Wonder, d’Aretha Franklin ainsi que l’une ou l’autre composition personnelle. Impossible de rester insensible aux rythmes endiablés et à l’énergie débordante de ces musiciens talentueux.  Après cette série de 10 concerts répartis sur quatre jours, la caravane espère sillonner les routes belges et françaises durant l’été. Pour le plus grand plaisir de nos oreilles, espérons qu’elle puisse s’arrêter à Liège !
© Thomas Humpers – Soul Caravane

Bref, distanciation sociale oblige, une fête de la musique bien différente des éditions précédentes, mais d’autant plus savourée ! Fêter la musique durant un weekend, c’est chouette… Mais la fêter 365 jours, c’est mieux. La musique, juste une philosophie qui change la vie !

Commentaires

commentaires