EYES FACES : LES DJS LIÉGEOIS QUI VEULENT CÔTOYER LES SOMMETS

S’immiscer parmi les meilleurs dans le milieu de la musique électronique, c’est difficile. Surtout au sein d’un vaste terreau de producteurs liégeois. Mais pour eux, Liège n’est pas la ville propice pour percer. « C’est vrai qu’il y a beaucoup de producteurs à Liège, mais peu arrivent vraiment à émerger. On pense vraiment que la musique électronique commence à s’épuiser tout doucement dans la région. Il reste, certes, encore quelques évènements, quelques festivals mais il nous manque un lieu clé, comme le Fuse à Bruxelles ou le Kompass à Gand, c’est pourquoi nous aimerions et essayons de nous produire en dehors de notre ville. C’est très difficile de mixer notre style ici »