UN PREMIER EP ÉPONYME POUR EMPTY HEAD

Rédaction : Sarah Uenten // Photos : Guillaume Scheunders

Formé en 2019, le groupe liégeois Empty Head a sorti son premier EP le 14 mai dernier. On y retrouve quatre titres singuliers mélangeant différents styles de rock. Les cinq musiciens nous parlent de leur premier projet auto-produit.

Un premier EP éponyme pour Empty Head © Guillaume Scheunders
© Guillaume Scheunders

Un premier EP éponyme pour Empty Head © Guillaume Scheunders
© Guillaume Scheunders

Après la sortie de deux clips depuis le début de l’année, Empty Head sort son premier EP avec deux titres supplémentaires. Un mélange efficace de grunge, punk-rock, stoner et garage pour un ensemble explosif. Une énergie débordante, un rythme hargneux, bref : du rock ardent !

Un EP aux multiples influences

Avec des inspirations allant de Nirvana au groupe australien Psychedelic Porn Crumpets, le groupe a créé son propre univers musical. « On a envie de faire une musique qui nous représente mais dans laquelle on va s’inspirer des styles qu’on aime. » En mélangeant grunge, punk-rock, stoner et garage, Empty Head propose un EP de rock alternatif explosif. Une autre influence, ACDC cette fois, pour le nom du groupe. « Les têtes vides » sont nées grâce aux paroles de la chanson Ride On après de nombreuses prises de têtes à la recherche d’un nom évocateur. « On s’est dit que le nom était ironique car on réfléchit beaucoup trop. En plus, on fait une musique assez énergique, on a envie que les gens viennent au concert en se vidant la tête. » 

Un groupe indépendant

Pour ce premier EP, les membres du groupe ont décidé de travailler seuls sur ce projet. « Pour une première sortie c’est intéressant parce que ça nous représente vraiment et il n’y a pas telle ou telle personne qui est venue mettre son grain de sel. » Après le premier clip du morceau Hunted from Below sorti en février dernier, les Liégeois collaborent avec King Rat pour Cosmic Rave. Aidés par Thibault Schouters, batteur du groupe et ingénieur du son, ils enregistrent leur EP au studio KOKO records. « Ça ne nous a pas coûté cher en argent mais en terme d’investissement personnel. Le fait de faire cet EP seul nous a pris beaucoup de temps et d’énergie mais on est très fiers de ce projet. »

Et la suite ?

Malgré l’impossibilité pour l’instant de défendre son projet, Empty Head ne compte pas en rester là. De nouvelles compositions sont d’ores et déjà en préparation. Un nouvel EP ou un premier album ? Rien n’est encore décidé. Ce qui est sûr c’est que le groupe a envie d’avancer. « On veut absolument avoir des retours sur ce premier projet mais nous devons aussi aller de l’avant. La création de nouvelles compositions permet aussi de nous focaliser sur l’avenir. » Avec la reprise imminente des concerts, ils espèrent rencontrer leur public sur les scènes liégeoises ou ailleurs. En attendant de les voir en live, l’EP est disponible sur toutes les plateformes de streaming.  

N’hésitez pas à suivre le groupe sur Instagram et Facebook pour ne manquer aucune de leurs actualités !