EARDRUMS : CE DUO DRUM’N’BASS QUI FAIT VIBRER TES TYMPANS !

Chronique : Serena Thielens / Correction : Ludovic Minon / Photographies © voir légendes

Au total, 7 ans d’amour pour la drum’n’bass et de nombreuses soirées à Liège dans des salles culte comme les Caves de Cornillon ou la Caserne Fonck. Booké dans des grandes villes comme Bruxelles, Lilles et même Luxembourg, le duo liégeois Eardrums prend de l’ampleur.

Ils se sont rencontrés à la Forma.T & Cartel fêtent Noël avec TTC, AKS et Selah Sue et ne se sont plus lâchés depuis. Se retrouver régulièrement en soirée ensemble les a amenés à se poser des questions et à analyser la construction des sets des artistes qui se produisaient. De plus en plus, ces deux liégeois rêvassaient à devenir DJ. En admiration devant l’ambiance festive et si unique que leur offraient les artistes de l’époque, ils ont voulu, à leur tour, se lancer dans la musique et faire vibrer les salles de Liège.

En novembre 2012, Quentin et Kevin décident de lancer EarDrums suite à un concours pour une Skins Party aux mythiques Caves de Cornillon. C’est là que tout commence. À ses débuts, le duo mixe dans des petits patelins où la drum’n’bass est encore incomprise. En 2014, année où le genre envahit la Cité ardente, EarDrums intègre les soirées Bass Addict, leur assurant une certaine reconnaissance. Plus récemment, ils rejoignent d’autres collectifs comme SlowToCore ou encore Drum Room.

D’année en année, ils se sont fait un nom dans le milieu de la drum’n’bass. Plus encore qu’à quelques bonnes rencontres, ils doivent cette notoriété à leur passion musicale les entraînant toujours plus loin.

Après avoir commencé par de petites soirées de bars, les deux jeunes liégeois se produisent aujourd’hui lors d’événements plus prestigieux. Ils ont ainsi pu inaugurer  la Blackout, organisée par le label du même nom. Ils ont également eu l’opportunité de se produire à l’Unifestival, rendez-vous annuel universitaire de grande ampleur où 3000 personnes se sont déchaînées sur leur set.

Malgré leur popularité grandissante, ce duo continue à se produire à de petits événements dans le Carré ou ailleurs. Pour EarDrums, le plus important reste de continuer à faire vivre le mouvement, qu’importe la masse.

Leurs influences, comme le mouvement en lui-même, ont fortement évolué au fil des années. On peut tout de même citer de vrais piliers de la drum’n’bass comme The Upbeats, Current Value ou encore Mefjus. Quoi qu’il advienne, leur objectif sera toujours de proposer des sets minutieusement travaillés et adaptés à leur public.

Actuellement, le duo profite de son temps libre pour se consacrer à la production, car jouer leurs propres tracks est le principal objectif de ces deux artistes. On se réjouit d’avance de voir le résultat !

Vous pouvez les suivre sur Soundcloud.

 

© Corentin Lambert

 

© Corentin Lambert

© Geoffrey Hismans

 

 

Commentaires

commentaires