DUO D’ÂMES: L’ENVIE ET LA PASSION DE LA MUSIQUE

Photographies © Denis Ledent
Interview > Amélie Jacques-Houssa

 

 

 

 

 

Quatremille a rencontré Duo d’âmes! Deux violonistes passionnées de musique classique qui nous parlent de leurs parcours et de leur projet artistique. Nous vous livrons l’interview d’Amélie Jacques-Houssa!

 

 

 

 

L’INTERVIEW

 

 

 

 

 

 

Quatremille: Quelle est votre punchline (maxime/credo) ?

Duo d’âmes: Nous ne sommes jamais au bout d’un apprentissage artistique, nous pouvons toujours continuer à progresser, évoluer, partager et surtout vivre notre passion musicale et la faire vivre.

 

Quatremille: Pourquoi avoir choisi le pseudonyme Duo d’âmes ?

Duo d’âme: À l’intérieur de nos instruments, il y a une petite pièce de bois qui relie la table et le fond, et qui transmet les vibrations des cordes à tout l’instrument. C’est grâce à elle que l’instrument vibre, sonne et vit. Du coup, Madeleine avait imaginé un parallèle avec les âmes de nos instruments et les nôtres qui s’unissent pour créer de la musique.

 

Quatremille: Comment définiriez-vous votre projet artistique (influences/activités/objectifs) ?

Duo d’âmes: Nous sommes un duo de musiciennes classiques qui interprètent un répertoire stylistiquement étendu pour deux violons, violon et alto. À travers divers types de représentations musicales (concerts, animations, concerts pédagogiques, concerts à mixité artistique) nous essayons de transmettre notre passion pour la musique de chambre, démontrer la beauté et les milliards d’émotions qu’elle permet d’exprimer.

Jusqu’à présent dans les musiciens qui nous ont inspiré : Zemlinsky Quartet, Quatuor Ardente, Quatuor Danel, Jean Gabriel Raelet. Pour leur musicalité, leurs idées, leurs images et leur technicité d’ensemble.

Notre objectif actuel serait de continuer à jouer ensemble toujours plus, toujours mieux mais avec autant de plaisir !

 

Quatremille: Comment se déroule la création au sein de votre duo ? Qu’amène le fait d’être deux ?

Duo d’âmes: Tout d’abord, nous nous enrichissons des qualités de l’autre. Ensuite, être à deux permet une plus grande écoute, un débat autour des idées et une motivation constante car relayée à tour de rôle. Finalement, deux c’est un nombre idéal pour la facilité des horaires. Cela nous permet de travailler plusieurs fois par semaine ensemble.

 

Quatremille: Quelles sont, selon vous, les forces de votre duo ?

Duo d’âmes: D’un point de vue pratique, Madeleine est violoniste et altiste, cela permet d’élargir le répertoire.
D’un point de vue moins objectif, nous avons une sensibilité musicale qui va dans la même direction. Combinée à un travail d’ensemble régulier, cela nous permet de jouer ensemble presqu’aussi librement que si nous jouions seule !

 


Quatremille: Quelle a été votre plus grande réussite à ce jour ?

Duo d’âmes: Je pense que notre plus grande réussite est que le moteur de ce projet soit uniquement l’envie et la passion de la musique. Nous commençons à jouer régulièrement en concert et notamment dans des cadres prestigieux comme le PBA de Charleroi ou le festival de St-Hubert mais au final, ces réussites contractuelles auront moins de valeur que notre plaisir sur scène, quelle que soit la prestance de cette dernière.

 

Quatremille: A l’avenir, comment comptez-vous faire évoluer votre projet ? Pensez-vous vous tourner vers la composition ?

Duo d’âmes: Nous ne comptons pas nous tourner vers la composition, à chacun son métier ! De plus, il nous reste encore pas mal de répertoires à explorer, un CD à finaliser (eh oui!) et nous essayons de promouvoir notre duo de plus en plus en Belgique et à l’étranger afin de continuer à partager notre passion.

 

Quatremille: Quel rôle Liège a-t-elle joué dans la construction de votre projet (tremplins/freins) ?

Duo d’âmes: Il y a tout d’abord Cécile Leleux, artiste liégeoise, qui a créé l’orchestre de chambre composé de lauréats du concours Dexia Classics « Dextuor » dirigé par Thomas Van Haeperen, où nous nous sommes rencontrées! C’est également grâce à elle que nous avons eu nos premiers concerts en duo. Petit à petit, nous avons pris notre envol, mais la province de Liège est un soutien précieux dans certains de nos projets, comme par exemple le financement de notre CD qui devrait sortir tout bientôt !

 

Quatremille: Quelle serait la collaboration de vos rêves ?

Duo d’âmes: Une collaboration ou chacun puisse continuer à s’exprimer librement et musicalement. Nous sommes en recherche de projets à mixité technologique et artistique, afin d’apporter quelque chose de nouveau et différent au monde classique, même si nous ne comptons pas composer. Nous voudrions également ouvrir des portes à un nouveau public qui n’aurait pas encore trouvé comment accrocher à notre univers.

 

Quatremille: Quelles sont vos actualités à venir ?

Duo d’âmes: Alors, pas mal de concerts, notamment à Liège le 21 mai à l’An Vert ! Toutes nos autres dates sont sur notre site web www.duodames.com ; vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook! Et dès que notre CD sera disponible, nous le ferons savoir. 

 

 

 

 

 

Quelques photos !

 

    

    

    

    

 

On like, on partage et on jette un œil au site de Duo D’Âmes ainsi que leur page facebook !