CONNEXIONS URBAINES : UNE VISIBILITÉ SUPPLÉMENTAIRE POUR LES ARTISTES LIÉGEOIS

Chronique : Serena Thielens / Photographie © Connexions Urbaines / Photographie Header © Marine Rigo

Prenant place en Outremeuse, Connexions Urbaines regroupe un grand nombre de manifestations artistiques et culturelles diverses.  Ce festival débutera avec le vernissage de l’exposition de peinture de l’artiste togolais Joël Pah le 1er juin à 18h30, et les festivités reprendront le lendemain dès 12h.

Dès lors, le samedi 2 juin dès midi, les rues d’Outremeuse seront largement occupées par ce micro festival qui compte bien faire parler de lui par son omniprésence dans le quartier. Les activités prévues sont nombreuses et diversifiées : concerts, jeu de piste musical, pièces de théâtre, street art, marchés vintage, etc. Celles-ci se dérouleront à des endroits et dans des lieux incontournables du quartier, comme l’auberge de jeunesse ou encore la place de l’Yser.

Ce festival a été mis sur pied pour offrir une visibilité supplémentaire aux artistes liégeois qui, parfois, ont peine à être soutenus dans leur travail. Une rémunération fait également partie du marché conclu entre organisateurs et artistes, ce qui permet à ces derniers de rompre avec la spirale du bénévolat dans laquelle certains sont parfois enfermés.

Organiser un festival comme celui-ci permet également de faire vivre davantage le territoire d’Outremeuse, un quartier en pleine évolution. Cela semblait donc opportun pour les organisateurs de lui offrir cet apport culturel.

Quatremille est partenaire de l’événement.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur la page Facebook du festival, mais surtout, rendez-vous le jour J pour faire la fête !

Commentaires

commentaires