CHILLY POM POM PEE, LE SECRET DE LA LONGÉVITÉ

Rédaction : Cécile Botton / Photos : Albert Brixko & Nathalie Carlier

Bien connus pour leur « Fabuleuse et Authentique Histoire du Rock racontée aux enfants », c’est dans un tout autre registre que les Chilly Pom Pom Pee se sont produits au foyer culturel d’Esneux, « l’Escale ». À cette occasion, Quatremille a rencontré Christophe Loyen, le chanteur du groupe qui souffle ses 25 bougies et sort un nouvel album après dix ans de silence.

© Albert Brixko

« Ça fait longtemps, c’est presque la préhistoire ! » 

Il y a une petite trentaine d’années, deux groupes, celui de Christophe Loyen et celui de Didier Masson, ont l’habitude de partager les scènes liégeoises de manière un peu concurrente. « Au fil de ces diverses rencontres, on a appris à s’apprécier et quand nos groupes ont pris fin, on s’est plus retrouvé par affinité que pour nos gouts musicaux. Didier qui travaillait avec des musiciens cherchait un chanteur, alors j’ai tenté l’aventure » explique Christophe. Fin 93, l’histoire démarre un peu cahin-caha. De fait, durant six mois, les musiciens se succèdent. Seuls les piliers, Christophe et Didier, restent. Dès 1994, le groupe se stabilise et compte cinq membres qui se sont inspirés du classic rock anglais. Un premier EP en 96, « un cinq-titres bien produit qui tient toujours la route aujourd’hui. », sera suivi d’un second album « dOO ». En 2003, un des deux guitaristes quitte la formation et place les artistes face au dilemme suivant : continuer à quatre ou à cinq.

© Albert Brixko

Le groupe décide de poursuivre l’aventure à quatre avec Pierre Lorphèvre à la basse, Christophe Stefanski à la batterie, Didier Masson à la guitare et Christophe Loyen au chant. Dans la foulée, ils revoient les jeux de guitares et décident d’augmenter leurs intentions en produisant un EP de manière artisanale « A Night At Kuckuck ». « Cela reste d’ailleurs une des meilleures choses qu’on n’ait jamais faite » lâche Christophe. Puis, nouvel album en 2005 « Yeah ! », suivi de la trilogie « I Want Your… », 3 EP de 5 titres, en 2009.

© Albert Brixko

Une renaissance nommée Chilly Pom Pom Pee

Dix ans entre deux albums, c’est long… Même si nos compères n’ont pas arrêté la musique pour autant ! Durant toute cette période, ils ont enchainé les représentations du spectacle jeune public « la Fabuleuse et Authentique Histoire Rock racontée aux enfants ». Ils ont néanmoins utilisé le peu de temps qu’il leur restait pour travailler sur de nouvelles chansons. « On s’est dit que pour le prochain album, on allait mettre la barre encore plus haut… On a pris le temps d’écrire, de composer et surtout d’épargner afin d’enregistrer avec un vrai producteur dans un studio de bonne qualité, de soigner la pochette, la communication… Bref, nous voulions un nouveau départ, non pas au niveau musical mais bien en termes d’intentions ! » 

© Albert Brixko

Impatients d’en découdre avec un milieu musical en pleine évolution

Le monde de la musique a beaucoup changé ces dernières années, notamment avec l’arrivée des réseaux sociaux qui a totalement modifié la manière de communiquer. Sans oublier le fait que le rock ne soit plus en tête d’affiche ! « Aujourd’hui, la presse écrite fait peu écho de ce genre musical et donc, on est peu relayé par rapport à la promotion du disque… Paradoxalement, autant les choses vont vite, autant un album a une durée de vie plus longue qu’avant… deux ans sans aucune difficulté : une sortie en avril avec insertion dans les magasins ; suivie d’un petit flash avec un premier single passant pas mal sur Classic 21 ; enfin, un second, « You Shook Me » remixé par Lionel Capouillez, l’ingénieur de son de Stromae sort ce 11 octobre.

Sans oublier les différentes plateformes de diffusion ainsi que le travail de notre booker qui vise l’été prochain où décrocher quelques belles affiches dans de chouettes festivals… Voilà, on n’est pas inquiets, on est juste impatients de pouvoir se frotter au public et de jouer un peu plus. On s’est produit sur la grande scène de la Fiesta City à Verviers dans d’excellentes conditions et même si c’était l’ouverture de la journée, il y avait quand même deux à trois cents personnes… on a vécu un très bon moment. Ici, c’est un café-concert très intimiste qui nous convient tout aussi bien. »

La Fabuleuse et Authentique Histoire du Rock racontée aux enfants

© Nathalie Carlier

Ce spectacle qui tourne depuis plus de 10 ans leur a permis de vivre pleinement un succès de scène. «  Pour un musicien, jouer devant des salles combles, ça te nourrit et te donne envie de continuer et puis ça nous a permis de travailler sur d’autres projets sans pression financière et ça c’est génial. On est vraiment gâtés ! » Il y a deux ans, une envie de laisser une trace de ces concerts donne naissance à un livre DVD. Un objet aussi intemporel que le spectacle qui continue à remplir les salles. «  On n’arrête pas de nous dire : « N’y touchez pas, continuez à le faire… mes enfants sont grands, on aimerait le voir… » et donc les générations se suivent et ne se ressemblent pas ! » conclut Christophe.  

Les secrets de la longévité

« Se trouver par affinité humaine plutôt que par choix musical a été déterminant pour la survie du groupe sur le long terme. Même si on a traversé des moments difficiles, on est un groupe démocratique où les décisions sont prises à la majorité. C’est hyper précieux dans la qualité du travail et des moments qu’on vit ensemble, on se connaît comme des frères et donc musicalement, on se trouve et on se comprend très vite… ça ne s’achète pas, c’est une magie impayable ! » Et cette magie, on ne peut la nier… complicité et humour règnent en maitre sur la scène. Chacun apporte une couleur offrant ainsi des harmonies sans faille. Un professionnalisme où les notes coulent de source provoque une réelle communion avec le public. Un rock bien trempé qui nous offre de temps à autre une sensibilité sans fin… Bref, des moments détonants rappelant que le rock n’est pas mort et qu’il a toujours sa place aujourd’hui. D’ailleurs, la richesse n’est-elle pas dans la différence? Il me semble que plus l’ouverture aux genres musicaux sera grande, plus nous serons enclins à nous enrichir d’autres cultures. 

En guise de conclusion

Christophe nous confie enfin le dernier secret lié à leur longévité : « Ne jamais avoir pas dépendu de la musique pour vivre nous a permis de garder notre intégrité!» Dès lors, l’esprit rock’n’roll des Chilly Pom Pom Pee a encore de belles années devant lui ! 

Commentaires

commentaires