CAPITAINE AARI, DU TISSAGE PLEIN LES YEUX !

Chronique : Serena Thielens / Rédaction : Cécile Botton / Photographies © Aaricia Sansen

Capitaine Aari est une jeune artiste qui propose aux femmes et aux enfants des créations tissées pour lesquelles on ne peut que craquer. Retrouvez sur sa page Facebook un bel aperçu de son travail : des doudous pour enfants aussi adorables les uns que les autres, des bijoux et des tissages muraux. Leur particularité ? Tout est confectionné à partir de laine ou de coton et est tissé par ses soins.

Capitaine Aari, de son vrai nom Aaricia Sansen, est une jeune artiste débordante de créativité. Durant son enfance, ses parents, des hippies-bobos de l’époque, passionnés d’art, ont voulu lui transmettre leur savoir. C’est ainsi que dès son plus âge, Aaricia sait dessiner et tisser. En outre, elle a fréquenté l’école du Laveu où la pédagogie Freinet lui a permis de développer ses compétences artistiques et son autonomie. Chose pour laquelle, elle remercie ses parents et professeurs.

Aaricia commence un cursus secondaire plutôt banal qui lui déplait. Très vite, elle décide de continuer ses études secondaires en art à Saint-Luc. Là, elle rencontre de nombreuses personnes qui lui ont permis de s’enrichir tant humainement que sur le plan artistique.

Totalement séduite par ce milieu, elle désire poursuivre à Saint-Luc dans le supérieur. Cependant, elle éprouve beaucoup de difficultés pour choisir une orientation. Finalement, elle opte pour l’Architecture d’intérieur… un choix de dernière minute bien incertain ! Durant ses études, Aaricia prend conscience qu’elle ne désire pas en faire son métier. Néanmoins, elle termine son cursus et séduite par le cours de scénographie, elle décide de réaliser un master dans ce domaine. Là voilà donc propulsée dans le milieu du théâtre ! Milieu, qui, finalement ne l’a séduite qu’à moitié puisqu’une fois son master terminé, Aaricia part un an au Québec pour changer d’air. Lors de ce voyage, elle redécouvre le tissage et se passionne pour  cette activité.

Quelques années plus tard, cette jeune aventurière décide de lancer sa propre activité. Tout a commencé en réalisant un doudou en crochet pour la naissance du bébé d’une amie proche. Les nombreux compliments reçus l’incitent à poursuivre dans cette voie ! Elle continue donc à fabriquer des doudous et saute le pas en créant sa propre page Facebook.

Aujourd’hui, Aaricia privilégie le tissage, une technique qu’elle apprécie davantage. Elle a commencé par confectionner d’adorables doudous pour les enfants, mais aujourd’hui, elle réalise également des bijoux et des tissages muraux.  Aaricia consacre une grande partie de son temps à cette activité. En effet, il lui faut parfois huit heures pour venir à bout d’un travail.

Quatremille a particulièrement été séduit par les bijoux de cette jeune créatrice. Uniques en leur genre, ils sont fabriqués à partir de laine locale et bio provenant de la Filature du Hibou.

Pour acheter une des créations de Capitaine Aari, il vous suffit de la contacter via sa page Facebook. Vous pouvez également retrouver ses œuvres chez Tricotea dans le Laveu, et très prochainement sur sa boutique en ligne Etsy.

 

 

 

 

Commentaires

commentaires