LE CADRAN ET LES AMOUREUX DE TECHNO

Chronique : Serena Thielens / Correction : Ludovic Minon / Photographies © Le Cadran

Ce 20 avril, Le Cadran nous en met plein les yeux avec un line up de rêve. En tête d’affiche : Stephan Bodzin, machine de guerre de la techno underground. Des places qui partent à une vitesse folle et le sold-out qui approche : cette soirée s’annonce plutôt suante !

Resté dans l’ombre plusieurs années, Stephan Bodzin se fait remarquer en 2006 lorsqu’il collabore avec des artistes de grande renommée comme Marc Romboy.  Il fonde ensuite son propre label Herzblut qui lui permet de démarrer une carrière solo. Avec la sortie de son album Liebe ist, Stephan Bodzin passe au stade supérieur et se voit propulsé auprès des plus grands. S’étant uniquement adonné à la production jusqu’alors, Stephan Bodzin décide de se produire en live. Totalement conquis par le monde de la nuit, il se lance dans une tournée mondiale. Australie, Grèce, Canada, Brésil : nombreux sont les pays qui ont accueilli cet artiste émergeant de la scène techno underground. Il s’est également produit de nombreuses fois en Belgique, et certains d’entre vous ont peut-être eu la chance de découvrir cet artiste au Festival Les Transardentes, au Laundry day, ou encore  à l’Extrema Outdoor. 

Il faudra attendre sept ans pour que le DJ et producteur allemand sorte un deuxième album. Nommé Powers of Ten, il s’inspire d’un livre résumant sa philosophie de vie. Décrit par l’artiste comme un amplificateur de flux énergétique, cette techno sombre et mouvementée en a fait frissonner plus d’un !

Le 20 avril, cette étoile montante sera accompagné de ces deux protégés Nicolas Masseyeff et Luna Semara, deux artistes ayant déjà fait leurs preuves sur la scène techno. On pourra également, en début de soirée, profiter du set de deux DJs liégeois : Denix et NoDem.

Stephan Bodzin s’était produit en 2014 au Studio 22 dans le cadre d’une soirée organisée par le NoName Festival, et il refait enfin surface dans notre belle cité Ardente ! Il s’agit donc d’une occasion en or à ne manquer sous aucun prétexte, au risque de le regretter amèrement. Un petit conseil : venez tôt pour éviter une file interminable à l’entrée.

Evidemment, Quatremille sera de la partie et vous fera un compte-rendu détaillé de la soirée !

 

Commentaires

commentaires