BRIGITTE DANSE: SOUDURE NATURELLE

Photographies © Brigitte Danse
Interview > Céleste Kabanyana

 

 

Quatremille a rencontré Brigitte Danse, talentueuse sculptrice liègeoise ! Nous vous livrons son interview !

 

 

Quatremille : « Quelle est ta punchline (credo / maxime) ? »

Brigitte : « La vie ressemble à un conte ; ce qui importe, ce n’est pas sa longueur, mais sa valeur. » (Sénèque). »

 

Quatremille : « Comment définirais-tu ton projet artistique (influences / activités / objectifs)? »

Brigitte : « Comme une artiste pluridisciplinaire aimant mélanger à la fois les matières (pierre, fer, verre, terre, …)  et diverses techniques (soudure, taille, modelage, …). »

 

Quatremille : « Quel paradoxe définirait au mieux ton style? »

Brigitte : « Soudure-naturelle. »

 

Quatremille : « Quels sont tes sujets de prédilection? »

Brigitte : « En terre, l’expression corporelle, le bien-être, la tranquillité,  la sérénité, l’amour,…

En fer, de grands personnages dansant au gré du vent, des brins de joie, de la folie, de l’ivresse, …

En mélangeant la pierre et le fer, des hymnes à la nature. Dans ce cas, je choisis une pierre pour sa forme et son côté naturel, je découpe des petits morceaux de métal et je les soude sur la pierre. Je joue avec les espaces et ainsi mon travail de métal devient ombre sur la pierre.

Je mets des personnages et des objets dans mes découpes. Lorsque l’on regarde ma sculpture, dans un premier temps, on ne voit que les découpes. Mais quand elle est terminée, on a l’impression, qu’elle a été créée par la nature. »

 

Quatremille : « Tu sembles multiplier les supports. Que représente le travail de ces différentes matières ? Sont-elles vecteurs d’émotions différentes? »

Brigitte : « En terre, il s’agit d’une émotion de tendresse, de douceur, d’amour. En métal, plutôt une émotion de joie, de liberté. Alors qu’en mélangeant la pierre et le métal, on a davantage une émotion de découverte, de surprise. Lorsque l’on regarde plus attentivement mes découpes, on voit les personnages et les objets, alors que dans mes formes, on peut y voir différentes choses selon son ressenti. »

 

Quatremille : « Comment définirais-tu ton processus créatif: plutôt instinctif ou conceptuel? 

Brigitte : « Les deux, instinctif-conceptuel. »

 

Quatremille : « Qu’est-ce que Liège a amené à ton parcours artistique (tremplins / freins)? » 

Brigitte : « Rien ! »

 

Quatremille : « Quelles sont, selon toi, les forces de ton travail? »

Brigitte : « L’originalité, la création et la volonté. »

 

Quatremille : «  Quels sont tes projets à venir? »

Brigitte : « Telle la petite Poucette, réaliser une sculpture dans chaque pays ! »

 

Quelques photos de ses travaux !

 

On like, on partage et on jette un oeil au site de Brigitte Danse !