ART ET TRANSITION ALIMENTAIRE : POURQUOI CHOISIR ?

Rédaction : Patrick Ndibwalonji Badibanga

Ce 7 juin 2022, le restaurant Au Dos de la Cuillère accueillait la conférence de presse du festival Nourrir Verviers qui se déroulera du 20 au 26 juin. Avec une centaine d’activités prévues dans les 20 communes de l’arrondissement, cette initiative risque bien de faire parler d’elle. Une première dans la région qui en amènera certainement d’autres. Quatremille est allé à la rencontre des acteurs majeurs du projet.

© LeMondedeLulu

Alors, on mange ?

 « Tout le monde mange au moins deux fois par jour » lance Arno Polet afin de justifier la raison d’être de l’évènement. Et, comme le dit si bien un de ses homologues : « L’alimentation, on sait tous en parler ». À la lumière de ces deux évidences, nous comprenons pourquoi Le Réseau Aliment-terre de Verviers et la coopérative Invent’terre ont décidé de créer ce festival. Si leur but est clairement de relocaliser l’alimentaire, les moyens qu’ils ont mis en place pour y arriver ne sont pas toujours ceux auxquels on pense. À côté des ateliers culinaires et autres marchés gourmands, il y aura également une activité centrée sur les enjeux de la disparition des abeilles ainsi qu’un atelier tournant autour des plantes sauvages.

Et puis, « Comment fait-on la fête » ? Non, non, vous ne rêvez pas, cette question sera bien au centre d’une des conférences du festival. Sans oublier la pièce de théâtre « Nourrir l’humanité, c’est un métier-Acte II » montée par la compagnie ADOC. Nourrir Verviers, c’est vraiment l’occasion de réunir des personnes qui n’ont pas souvent l’opportunité de se voir. Toutefois, chaque acteur est responsable de son activité. On peut donc dire que « c’est un festival autogéré ». Mais, quelle en est la genèse ?

© PhotoGilman

Un choix qui va faire bouger la ville

Le Covid a eu un impact bénéfique pour les petits producteurs locaux. En effet, avec la diminution des apports étrangers, leurs ventes ont connu un boom. Malheureusement, depuis novembre 2021, les gens sont retombés dans leur travers. En réaction à ce phénomène, Le Réseau Aliment-terre de Verviers et la coopérative Invent’terre décident d’organiser une réunion pour combattre ce désastre. Deux mois plus tard, de nombreux organismes sympathisants comme la coopérative Unis Verts Paysans répondent à l’appel et décident de faire partie de l’aventure. C’est l’effervescence générale… Tout est mis en place pour rendre réel cet élan de solidarité amené à se renouveler annuellement ! Pour de plus amples informations, consultez le site.

© Nourrir Verviers